Accueil > Mairie > Projets > Aménagement du centre village

Aménagement du centre village

Aménagement du Centre-village : point d’avancement

(avril 2011)

La réunion publique du 1er avril dernier a marqué un tournant dans la validation du projet d’aménagement du centre-village, elle complète et clôture la phase de consultation des habitants sur le projet, avec la réunion des riverains, les promenades de village et la discussion qui a suivi, les rencontres avec les commerçants et les rendez-vous individuels.  Avec la validation des principes du projet, elle marque le démarrage d’une nouvelle phase qui va nous permettre d’entrer dans le détail des futurs aménagements.


Cela ne veut pas dire que les habitants ne seront plus associés… La phase de réalisation nécessitera encore de nombreuses rencontres d’information et d’échanges.

Le dossier réalisé par les bureaux d’études va permettre de « démarcher » les partenaires publics qui participeront sous forme de subvention au projet : Communauté de Communes de Bièvre Est, Syndicat Intercommunal de Bièvre-Valloire, Conseil Général de l’Isère, Conseil Régional Rhône-Alpes, Syndicat d’électricité de l’Isère (SE 38), Etat avec le FISAC (Fonds d'intervention pour les services, l'artisanat et le commerce), et la Dotation d’Equipement des Communes Rurales.

Le projet global est évalué à environ 2 millions d’euros, la Municipalité espère un financement de ses partenaires à hauteur de 20 %.

Le dossier permettra également de lancer une consultation pour recruter le futur maître d’œuvre qui s’occupera d’affiner les études dans la perspective de la réalisation très opérationnelle des travaux.

Le début des travaux est prévu pour le second semestre 2012. Ils seront réalisés en plusieurs phases.

Le choix du scénario d’aménagement à l’épreuve de la concertation

(Novembre 2010)

L’équipe municipale s’était engagée à lancer une réflexion sur l’aménagement du Centre-Village. Le cahier des charges de l’étude a été présenté et validé lors du Conseil Municipal du 25 mai 2009. Une consultation a été lancée et une équipe pluridisciplinaire a été retenue composée d’un architecte MC Architecte, d’une équipe d’urbaniste Urbi et Orbi, et d’un bureau d’Etude VRD et réseau Betip. Depuis septembre 2009, les commissions Aménagement, voiries et réseaux et Urbanisme travaillent avec le cabinet. Trois scénarios d’aménagement ont permis de traduire les différentes expressions.

Le 17 octobre dernier, le Conseil Municipal débattait en présence du CMJ (Conseil Municipal Jeune) sur la base de la présentation des scénarios proposés par le Cabinet et les commissions de travail  et votait un choix de principe : le scénario 3 (voir plan). Avec ce choix, le Conseil Municipal souhaitait pouvoir signifier aux potentiels porteurs de projet privés dans le périmètre d’étude ses intentions d’aménagements. Les porteurs de projet devront donc se référer à ce travail et tenir compte de la démarche engagée. Avec le choix de ce scénario, le Conseil souhaitait également proposer à la population une base de discussion.

Rappel du contexte et objectif de la démarche :

La Commune d’Apprieu poursuit son développement. Au dernier recensement, elle compte plus de 3 200 habitants (2ème commune de la Communauté de Bièvre-Est). La proximité de la zone d’Activité de Bièvre-Est, très attractive entre l’agglomération Grenobloise, le Pays Voironnais et le nord-Isère, la présence de l’échangeur de Rives, son cadre de vie, ses équipements publics font d’Apprieu une commune très attractive pour de nombreuses familles.

Les conséquences du développement sont :

- l’augmentation du nombre de déplacements de transit provenant des communes du tour du lac de Paladru, ou du Voironnais, mais également les déplacements internes à la commune (notamment sur la Route de Lyon et les routes de la Plaine).

- L’évolution du coût du terrain à bâtir et la menace potentielle que cela génère sur les espaces agricoles, indispensables à maintenir et à développer.

- Le risque de saturation des équipements publics.

L’équipe municipale considère que le centre bourg constitue un espace à enjeux très fort, pour notamment sauvegarder les espaces naturels alentours. Il paraît en effet préférable de densifier le centre village et éviter l’« éparpillement » et l’étalement urbain sur toute la commune, pour faciliter les déplacements doux et la vie de quartier. Il paraît donc intéressant de réfléchir à l’urbanisation des espaces résiduels non construits insérés dans le tissu urbain du Bourg, comme dans celui des hameaux d’ailleurs. Il paraît donc judicieux de conforter le parcours urbain dans le centre bourg en envisageant la réduction de la chaussée, en confortant la place du piéton et en réorganisant le stationnement pour notamment conserver nos commerces. Il est proposé de renforcer le centre village par le traitement de l’espace public en réfléchissant notamment à un projet d’aménagement visant à traiter globalement la voie et les espaces publics transversaux intégrant les éléments du patrimoine architectural et naturel, les vues et accès aux espaces naturels des collines, les équipements publics… Le renforcement du centre village d’Apprieu permettra d’offrir encore davantage de diversité, en termes d’habitat, de services publics et de commerces.

Avec cette réflexion la municipalité souhaite proposer un schéma d’aménagement d’ensemble du Centre Bourg à moyen et long terme ainsi qu’une programmation des lieux en devenir (ancienne mairie, place de l’église, place Buissière, fonciers stratégiques…).

L’étude devait donc répondre aux préoccupations majeures, qui sont :

-                     Conforter le centre bourg en intégrant le positionnement de bâtiments et des lieux importants dans la commune notamment en tirant parti et en mettant en valeur le patrimoine existant (église, place, école...et bâtiments et habitations à l’architecture remarquable).

-                     Faire des propositions pour organiser la place de la voiture et redonner de la convivialité au centre village en rendant l’espace aux piétons, avec le souci d’améliorer la sécurité, en prenant en compte les traitements paysagers et urbains dans le respect des principes de développement durable et l’utilisation de techniques et de matériaux respectant les principes du développement durable.

-                     Proposer une offre de logements diversifiés en centre village.

-                     Mettre en valeur l’identité du bourg et lui conférer plus de convivialité par  l’aménagement d’espaces publics de qualité, et le développement des modes doux.

-                     Proposer une mise en valeur des commerces de centre-village et de proximité.

-                     Dans un contexte de réchauffement climatique, de veiller à la consommation en énergie de bâtiments à réhabiliter.

 

Le périmètre comporte deux échelles, un périmètre restreint et un périmètre élargi. Il comprend à minima le centre bourg le long de la RD 520 (route de Lyon)  entre le nouveau giratoire, la place de l’église, la poste et l’école St Exupéry mais devra être élargi autant que nécessaire concernant la question des déplacements en lien avec le centre bourg (Quartier du Jacquin, secteur du Gymnase, de l’école maternelle).

Le choix du scénario 3 :

Depuis septembre 2009, les commissions travaillent avec les Cabinets sur le dossier ; de cette réflexion  sont issus 3 scénarios d’aménagement :

  • Scenario 1 : Un espace public longitudinal continu (le long de la route de Lyon)
  • Scenario 2 : Des espaces transversaux ouverts sur le grand paysage (une ouverture sur l’espace du gymnase).
  • Scénario 3 : Un socle triangulaire pour le centre bourg

 

Le scénario 1 a été considéré trop focalisé sur l’aménagement de la RD 520 et le 2 ne mettait pas suffisamment à profit l’espace stratégique de la parcelle ouest du village.

C’est donc le scénario 3 et sa structuration en triangle qui a été préféré. En effet, celui-ci s’appuie à la fois sur le rapport à la RD 520 (route de Lyon) et sur la profondeur du tissu, encadré par la rue du Tram et la route du Rivier (devant la poste). Les espaces publics redéfinissent une centralité compacte organisée autour d’un triangle central entre les 3 piliers que sont l’école primaire, la place de l’église et le complexe sportif.

Il permet de conserver un espace mixte piéton – auto sur tous les axes publics majeurs et l’organisation du centre peut se faire autour de ces 3 axes forts.

Ce scénario permet

-          de conforter et de connecter les espaces stratégiques identifiés par l’équipe municipale,

-          d’accentuer l’intensité urbaine du centre bourg dans une logique de rééquilibrage des espaces,

-          d’apaiser la circulation sur le RD 520 et sur les secteurs emblématiques,

-          de désenclaver le secteur pavillonnaire ouest en prolongeant des cheminements et en créant une transition avec le village ancien.

 

Ce scénario est considéré comme plus complet que les autres, moins typé du point de vue des principes d’aménagement et donc plus équilibré.

 

Un scénario 3 à préciser avec les habitants.

 

Le scénario d’aménagement 3 sera complété et enrichi par les échanges avec la population qui seront de plusieurs natures :

-          les  « promenades de villages » avec les habitants qui ont permis de confirmer les lieux à enjeux et de tester le scénario auprès de la population (rencontre du 20 novembre), une cinquante d’habitants ont participé sous la forme de deux groupes encadrés par les cabinets d’architecte et d’urbanisme aux promenades de village, un échange très enrichissant pour la municipalité précisant un certains nombre de points et en faisant émerger d’autres. Les rencontres se sont poursuivies par une réunion avec présentation détaillée du scénario d’aménagement. Les cabinets ont noté toutes les remarques et feront un compte rendu des rencontres. Ils traduiront les préoccupations sur le plan d’aménagement (scénario 3 complété).

-          Les rencontres avec les riverains et les commerçants, et les remontées d’informations de discussions entre habitants : depuis l’information sur l’organisation des promenades de villages, une trentaine d’habitants et commerçants du centre se sont réunis spontanément pour faire remonter leurs préoccupations : les problèmes de circulation et notamment le trafic de camions, les déplacements doux, les questions de stationnement, la préservation des commerces de proximité, l’amélioration des réseaux (pluviales), le renforcement ou la création de certains équipements publics, la valorisation des paysages et l’amélioration de l’esthétique du centre bourg.

-          L’APEA a souhaité rencontrer la municipalité pour échanger sur le scénario et mettre en avant les sujets de sécurité routière, de déplacements doux et de maintien du commerce de proximité.

-          Les représentants du Diocèse et de l’association paroissiale ainsi que les représentants de l’école privée ont été conviés pour échanger sur leurs projets et sur les ambitions de la municipalité en ce qui concerne la place de l’église et le stationnement autour du St Georges.

-          La poste a été saisie officiellement pour connaitre ses impératifs en matière de fonctionnement.

 

Après la collecte d’informations émanant des promenades de village, et des prochaines rencontres spécifiques avec les commerçants et le médecin, l’équipe d’ingénierie apportera les compléments nécessaires au scénario et celui-ci sera présenté à l’occasion d’une réunion publique.

Cette réunion permettra de compléter, de préciser, de faire évoluer puis de chiffrer le scénario 3.

L’objectif du Conseil Municipal est d’avoir fini cette phase d’échanges avec la population pour le début d’année 2011 et de lancer une étude de maîtrise d’œuvre au printemps 2011, pour des travaux d’une première phase fin 2012-début 2013.


scribd
En savoir plus... (pdf, 2083 Ko)
[01/12/2010]

 

9 photos en ligne



Actualités

Il n'y a aucun billet en ligne.

Sur votre agenda

>> Consultez tout l'agenda

Associations, publiez vos manifestations


Projets


© 2019 - Commune d'Apprieu  Fils RSS
Adresse postale : BP 49 - 38140 Rives - Adresse géographique : 46 route de Lyon 38140 Apprieu
Tél. (+33) 04 76 65 10 13 - Télécopie : (+33) 04 76 93 70 70